dimanche 29 mars 2015

LES MOUCHES : des diptères pollinisateurs d'excellence


SYRPHE des Corolles
Eupeodes corollae.

C'est une petite mouche noire et jaune remarquable car :
elle est capable de voler sur place,


elle se déguise en guêpe pour se protéger des prédateurs,


On la distingue de la guêpe par les caractéristiques suivantes :
- petites antennes,
- pas de taille de guêpe,
- pas d'aiguillon (elle ne pique pas),
 plus petite et plus fine qu'une guêpe ou qu'une abeille.

Les syrphes sont des insectes très utiles.
À l'état larvaire, ils mangent les pucerons (entre autres) ; à l'état adulte, ils se nourrissent de pollen et nectar et contribuent à la pollinisation.

ERISTALE GLUANTE
Eristalis tenax



L’œil non averti la prendra pour une abeille. Elle a beaucoup de similitudes avec l’abeille domestique mâle ou faux-bourdon. Elle est diptère et ne possède d’un qu’une paire d’aile et possède les gros yeux des mouches. Ses voisines de butinage les abeilles sont hyménoptères, donc 2 paires d’ailes, et ont des yeux fins & bridés.

Elle butine de nombreuses espèces de fleurs et a un effet très positif sur la pollinisation.

HÉLOPHILE SUSPENDUE
Helophilus pendulus 

Ce joli diptère  est reconnaissable à sa face dorsale thoracique noire rayée longitudinalement de quatre bandes jaunes. Pour cette raison, il est appelé Footballer par les Anglais. Ses pattes sont orangées à extrémités noires.

L’Hélophile suspendu se rencontre habituellement au printemps et en été butinant ur les fleurs.




GRAND BOMBYLE
Bombylius major

C'est un diptère très impressionant avec ses échasses et sa logne trompe qu'il utilise pour se nourrir du nectar de nombreuses espèces de fleurs printanières.










Textes et photos d'Eveline Métivier

1 commentaire: